Kgm Community

Sur l’image : Mark Bristow et Cyrille Mutombo, remettant un équipement sportif à Watsa

Quand Randgold Resources listée à Johannesburg et Londres décide racheter Moto Gold listée en Australie, personne ne connaissait de Mark que son histoire lue dans les livres et son passé obligatoire pour tout jeune universitaire sud-africain à la peau blanche dans l’armée sous l’apartheid. Son vrai profil de Docteur en Géologie à la tête d’une junior montée en Afrique du Sud développeur des mines dans des pays noirs africains, principalement en Afrique de l’Ouest où il est grand employeur au Mali, grâce à sa bonne culture africaine échappait à plusieurs.

Né et grandi dans le cœur du royaume historique des Zulu, combattants de la liberté et de la dignité du peuple noir, monsieur Bristow sait que les hommes et leur respect est le meilleur capital dans les affaires de son secteur. C’est ainsi qu’il croisa un certain Didi Mudogo, patron de MD Services, qui travaillait déjà avec des sociétés comme Banro et dont il a fait millionnaire autant de Samuel Feni, Pacifique Kahasha, Jean Bakomiko de Uélé Motors, etc. Des noirs, des congolais qu’il accompagne et présente avec respect aux autres investisseurs. Il l’a fait pour lancer DRC-Lunch à Toronto.

Le 3 janvier 2023 dans la salle Okapi de l’Hôtel Memling à Kinshasa, la presse minière de la RD remettait des prix à Barrick RDC et son management en présence de plusieurs notabilités sociopolitiques et associatives et médiatiques dont le portrait ci-haut et un certificat à Mark Bristow  sur lequel on pouvait lire ceci : ‘’Pour les loyaux services rendus à la Nation Congolaise en tant que l’Ambassadeur Bénévole de la République Démocratique du Congo à travers plusieurs fora miniers mondiaux et pour vos divers investissements dans le développement intégral de Doko-Durba, ses environs, et au-delà de votre zone d’opérations depuis le début à ce jour, la presse congolaise salue votre Leadership exemplaire en vous discernant ce Diplôme d’Excellence.’’ Ca ne se dit pas en faveur d’un pollueur, raciste ou violeur des droits humains dans un pays où la parole est libérée et critique.

En réalité, Bristow porte la RDC dans son cœur et reconnait les qualités de son peuple qui l’aide à développer la grande mine souterraine d’or de classe mondiale à Kibali.

Dans des fora miniers et autres, Mark ne cesse de vanter avec sincérité et franc-parler la résilience et les compétences des nationaux africains qu’il aime et dont il s’entoure. On le voit en RDC contrairement aux autres miniers.

Par Franck Fwamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 8 =


Translate »